Le baromètre 2016
Etudes et Intelligence Marketing

Ecouter le consommateur sur le web : pourquoi, comment ?

Qu’importe la langue, l’écoute du web ou le « web listening » fait partie de ces modalités de connaissance du consommateur qui progressent le plus, et 2012 sera l’occasion pour de nombreux annonceurs de l’expérimenter (cf. notre baromètre annuel).

Mais comment peut-on appliquer cette écoute du web ? Pour quels éclairages ? Pour apporter quelle connaissance du consommateur (ou du citoyen), quels éléments de compréhension ? Avec quelles précautions ?

C’est le nouveau thème de réflexion que nous vous proposons ce mois-ci, avec les interviews de Thomas Tougard (Ipsos), Virginie Barbieri (Sémantiweb), Diouldé Chartier-Beffa et Frédéric Lefebvre-Naré (D’Cap Research)



Thomas Tougard

Directeur Général Adjoint

Une écoute complémentaire,… mais incontournable !

Une écoute complémentaire,… mais incontournable !

Pour Thomas Tougard, DGA d’Ipsos, le Social Listening constitue une opportunité considérable pour améliorer le pilotage des marques et la compréhension des consommateurs, faire l’impasse sur ces techniques pouvant même constituer un réel risque pour les marques dans certains cas. Mais ces techniques sont bien à intégrer dans un dispositif d’ensemble, où les expertises sectorielles et la qualité des analyses priment.

Virginie Barbieri

Co-fondatrice
et directrice générale
La richesse des bases de données au service du bon décodage des conversations

La richesse des bases de données au service du bon décodage des conversations

Si l’on se donne les moyens de faire parler la richesse des bases de données, en identifiant intelligemment les thèmes de conversations des forumeurs et en les croisant avec leurs éléments de profil, on doit logiquement obtenir des éclairages tout à fait puissants sur les marques et les produits ! Relier l’insight à la cible, et le contextualiser, c’est tout le pari que propose Semantiweb, et que nous présente ici sa co-fondatrice, Virginie Barbieri. 

De l’enthousiasme au défi de la complexité

Quitte à céder un peu à la tentation du cliché, il y a sans aucun doute des traits de caractère largement partagés au sein de la petite communauté des professionnels des études et de la recherche marketing. Même si elle est parfois prise en défaut (cf les propos de Frank Brezout dans notre rubrique Vu, Lu, Entendu), la curiosité en fait sans doute partie. Le sens critique est peut-être le trait le plus dominant, avec cette capacité parfois un peu pesante mais aussi fort utile à discerner les limites qu'il y a en toutes choses (une méthodologie, une pratique,…). La pédagogie aussi, très probablement. Mais reconnaissons-le : les hommes et les femmes d'études n'ont à l'évidence pas l'enthousiasme facile. Nobody's perfect !

Et pourtant ! A notre sens, nous serions bien fondés à ressentir un sentiment d’enthousiasme vis-à-vis d’un certain nombre d’avancées récentes dans le domaine de la recherche marketing (...)

Diouldé Chartier-Beffa et
Frédéric Lefebvre-Naré

Directrice-fondatrice,
et directeur scientifique
Et si l'écoute du web était l'opportunité de saisir la vie réelle...

Et si l'écoute du web était l'opportunité de saisir la vie réelle...

Et si l’on ne regardait pas le web pour le web, mais comme un océan où il n’y aurait qu’à jeter les bons filets pour saisir la vie réelle (celle des vrais gens dans la vraie vie, diraient certains), avec la diversité, la spontanéité et la richesse des expressions qui vont avec. C’est en substance le parti pris de l’équipe de D’CAP Research avec une approche et un outil, Net-Conversations®, qui font fi des frontières habituelles entre le quali et le quanti…

Pour consulter nos précédents dossiers :
- Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ?
- Que penser des études marketing online ?
- Ce que les décideurs attendent des études marketing
- Mais comment naissent les "vraies" innovations ?
- Satisfaction Client : des études pour quoi faire ?
- Ce que les annonceurs attendent des instituts d'études
- Comment écoutera-t-on le consommateur dans dix ans ?
- Et si les études marketing étaient une arme anti-crise ?
- Les sciences peuvent elles encore faire progresser le marketing ?
- Ces "petites" études marketing si éclairantes
- Consommateurs : une impossible fidélité ?
- Comment réussir ses segmentations de marché ?
- Baromètre 2012 des études de marché
- Comment réussir son marketing auprès des enfants ?