Le baromètre 2017
Etudes et Intelligence Marketing

Comment naissent les meilleurs insights ? (volet 1)

La recherche des meilleurs insights s’apparente à l’évidence à la quête du graal pour les équipes marketing des entreprises. A supposer que la définition du terme insight soit claire, la question se pose donc du comment :

- Quel(le)s sont donc les outils, les méthodes ou plus généralement les démarches les plus appropriées pour faire émerger les meilleurs insights ?

- Et comment bien articuler cette recherche avec les autres étapes clés des processus d’innovation ?

Dans le cadre de ce 1er volet, nous vous proposons de découvrir les points de vue de Marion Luro-Zayati (WSA – Stratégir) et Sophie Archambot-Corbiere (Stratégir), Marc Papanicola (InsightQuest) et Diouldé Chartier-Beffa (Dcap Research)



Marc Papanicola

Directeur-fondateur
d'InsigtQuest
Un chemin parsemé de pièges

Un chemin parsemé de pièges

Ne jurer que par un mode de connaissance des consommateurs, être fasciné par sa proposition-produit au point d’occulter la réalité des besoins de ceux-ci, sous-estimer l’importance de la rédaction, ne pas confronter ses idées à des personnes extérieures au processus, s’enfermer dans une vision restreinte de son marché…. Voici quelques uns des nombreux pièges sur le chemin de la recherche des meilleurs insights que Marc Papanicola (InsightQuest) évoque ici en réponse à nos questions.

Diouldé Chartier-Beffa

Associée fondatrice
de D'Cap Research
L’art de savoir se faire oublier

L’art de savoir se faire oublier

Et si les meilleurs insights étaient ceux qui parvenaient le mieux à s’effacer et à se faire oublier une fois la solution définie ? C’est l’hypothèse que développe ici Diouldé Chartier Beffa (D’Cap Research) avec quelques convictions à la clé : celle notamment que les insights ne se recueillent pas mais sont bien le produit d’une forme de créativité, et aussi que l’analyse des conversations sur le web peut être un instrument sacrément efficace dès lors qu’elle est menée avec une réelle exigence de représentativité.

Marion Luro-Zayati et
Sophie Archambot-Corbiere

International Account Manager
chez WSA-Stratégir
et Directrice Marketing
et Développement de Stratégir
Se reconnecter à ses clients : un atout pour l’entreprise

Se reconnecter à ses clients : un atout pour l’entreprise

Et si les meilleurs insights se reconnaissaient par leur capacité à reconnecter l’entreprise et ses clients, en reboostant et en revisitant le regard porté sur ces derniers. Telle est la vision que nous fait partager ici l’équipe WSA - Stratégir, en soulignant l’intérêt d’une meilleure complémentarité entre quali et quanti, afin d’introduire plus de rationalité et de rigueur dans les processus d’innovation. Mieux cadrer pour mieux créer.

Pour consulter nos précédents dossiers :
- Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ?
- Que penser des études marketing online ?
- Ce que les décideurs attendent des études marketing
- Mais comment naissent les "vraies" innovations ?
- Satisfaction Client : des études pour quoi faire ?
- Ce que les annonceurs attendent des instituts d'études
- Comment écoutera-t-on le consommateur dans dix ans ?
- Et si les études marketing étaient une arme anti-crise ?
- Les sciences peuvent elles encore faire progresser le marketing ?
- Ces "petites" études marketing si éclairantes
- Consommateurs : une impossible fidélité ?
- Comment réussir ses segmentations de marché ?
- Baromètre 2012 des études de marché
- Comment réussir son marketing auprès des enfants ?