Le baromètre 2017
Etudes et Intelligence Marketing

Comment réussir son marketing auprès des enfants ?

Est-il besoin de s'appesantir sur l'enjeu que représente le marché des enfants pour la grande majorité des entreprises ? A l’évidence non, tellement ces petits consommateurs pèsent lourd en termes de dépenses et donc de revenus potentiels, pour aujourd’hui ou pour demain (lorsqu’ils seront devenus grands)

Mais réussir son marketing auprès d’eux n’est pas si simple. Quels sont donc les grands facteurs clés de succès à respecter ? Les exemples à suivre ou les erreurs à éviter ? Quelles sont les catégories de produits où les déficits sont les plus évidents ? Quelles sont les grandes règles à respecter pour les études ?

C’est le nouveau thème de réflexion que nous vous proposons ce mois-ci, avec les interviews des 3 spécialistes des enfants que sont Catherine Finet (Catherine Finet Conseil), Sylvie Gassmann (Ipsos), et Catherine Pinet-Fernandes (Institut des Mamans).



Catherine Finet

Directrice
Aidons les enfants à grandir !

Aidons les enfants à grandir !

Respecter les enfants, et les aider à satisfaire leur aspiration la plus fondamentale : grandir ! Là est bien pour Catherine Finet le grand principe à suivre pour les marques, qui doivent donc éviter la recherche de l’originalité à tout prix pour se concentrer sur l’essentiel, s’attacher à bien intégrer les enjeux spécifiques à chacune des grandes phases de l’enfance, et assumer leur responsabilité. Dit autrement, pourquoi faire simple…

Catherine Pinet-Fernandes

Sociologue-Consultante
Une écoute scrupuleuse et expérimentée

Une écoute scrupuleuse et expérimentée

Pour l’Institut des Mamans et la sociologue spécialiste des enfants qu’est Catherine Pinet-Fernandes, soyons clair, les recettes miracles n’existent pas ! Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas quelques règles à respecter pour optimiser les chances de succès auprès des enfants, la première de toutes étant naturellement une écoute scrupuleuse de ce qu’ils ont à dire, avec des protocoles adaptés et toute l’expérience que cela suppose.

Sylvie Gassmann

Directeur de département
Ipsos Marketing
Evitons au moins les plus grandes erreurs !

Evitons au moins les plus grandes erreurs !

Et si réussir son marketing auprès des enfants consistait d’abord et avant tout à éviter quelques grandes erreurs : une approche trop globale, de la bien-pensance, et une écoute inconsidérée des effets de mode ? C’est la vision que nous livre ici Sylvie Gassmann, qui encourage donc les marketeurs à d’abord s’appuyer sur les grands invariants propres aux enfants, et à accepter les règles d’un marketing nécessairement de niche.

La vertu du doute méthodique

Voici un thème on ne peut plus emblématique d’une des difficultés les plus importantes dans la pratique du marketing. Cette difficulté a un nom : la subjectivité ; elle a une mesure, celle du nombre de fois où s’exprime la formule « moi je pense que » ; et elle a un visage, qui est la grande foule de ceux qui s’autorisent non seulement à avoir un avis sur le sujet, mais surtout à le clamer haut et fort ; disons tout le monde ou presque pour simplifier.

Tout le monde ou presque en effet a une idée sur le marketing qu’il convient d’appliquer auprès des enfants, particulièrement en termes d’offre ou de communication. Cela n’est pas absolument spécifique à cette cible des enfants bien sûr. Mais c’est excessivement vrai ici pour au moins trois raisons (...)

Pour consulter nos précédents dossiers :
- Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ?
- Que penser des études marketing online ?
- Ce que les décideurs attendent des études marketing
- Mais comment naissent les "vraies" innovations ?
- Satisfaction Client : des études pour quoi faire ?
- Ce que les annonceurs attendent des instituts d'études
- Comment écoutera-t-on le consommateur dans dix ans ?
- Et si les études marketing étaient une arme anti-crise ?
- Les sciences peuvent elles encore faire progresser le marketing ?
- Ces "petites" études marketing si éclairantes
- Consommateurs : une impossible fidélité ?
- Comment réussir ses segmentations de marché ?
- Baromètre 2012 des études de marché
- Comment réussir son marketing auprès des enfants ?