Le baromètre 2017
Etudes et Intelligence Marketing

Consommateur - Shopper : saisir l'instant de vérité du point de vente

Dans le parcours du consommateur, quelques secondes revêtent une importance considérable pour les marques et les enseignes : celles où se joue la décision d’acheter ou pas, et de prendre tel produit plutôt que tel autre...

Quelles sont donc les études marketing les plus à même d’éclairer les marques, les industriels et les enseignes sur les conditions de la réussite en point de vente ? Comment saisir au mieux cet instant de vérité et les clés de la performance ?

Nous vous proposons une seconde série de regards sur ce thème avec les interviews d’Isabelle Goisbault et Ingrid Barthod (Stratégir), Nathalie Eskenazi et Laetitia Gallurt (Ipsos) et de Laurence Bertéa-Granet (Harris Interactive), ainsi que le point de vue de la rédaction.



Laurence Bertéa-Granet


Des avantages de la mixité

Des avantages de la mixité

La question de la bonne connaissance du shopper-consommateur n’est pas si facile à traiter : comment saisir l’instant de vérité de l’acte d’achat tout en ayant une vision qui ne se limite pas à l’étude des dix derniers mètres ? Laurence Bertéa-Granet (directrice conseil chez Harris Interactive) nous fait partager son expérience en la matière et ses convictions, en particulier sur les avantages à savoir jouer de la mixité des approches et des techniques, des plus "classiques" au plus modernes.

Isabelle Goisbault
et Ingrid Barthod


Un zeste de sagesse, beaucoup d'expérience

Un zeste de sagesse, beaucoup d'expérience

Si les études « shoppers » sont de plus en plus plébiscitées par les annonceurs, c’est bien par ce qu’elles apportent des éclairages précieux, surtout lorsque les marchés sont plus « bagarrés » que jamais. Raison de plus pour aborder cela avec le recul et la sagesse nécessaire, nous disent Isabelle Goisbault (DGA Groupe en charge de la R&D) et Ingrid Barthod (Directrice Stratégir Retail & Shopper), pour qui l’expérience est décidément la meilleure conseillère.

D'un retour de balancier à un autre

Soyons abrupt. Le développement et la banalisation des démarches de Category Management ont bien évidemment joué un rôle clé dans le développement significatif des études « shopper », celui auquel nous assistons depuis plusieurs années. Mais si la question du point de vente a pris une telle importance dans les études marketing, c’est bien aussi et en grande partie sous l’effet d’un retour de balancier. Vu des annonceurs et des décideurs concernés, trop d’études, trop de temps et trop d’argent ont été consacrés à produire des éclairages savants sur les consommateurs, certes intéressants, mais insuffisamment connectés aux enjeux les plus essentiels du marketing et du commerce : comment atteindre la meilleure performance possible en termes de vente « in store », que cela soit à l’échelle d’un produit ou d’une gamme (pour les industriels), ou bien encore d’un rayon (pour les distributeurs)

Nathalie Eskenazi
et Laetitia Gallurt


Le shopper-consommateur version 2012

Le shopper-consommateur version 2012

Hyper-information, méfiance, temps réel, diversification des parcours-clients et des modalités d'achat … En l’espace de quelques années, le consommateur et le contexte de l’achat ont considérablement évolué en particulier dans le domaine des Produits de Grande Consommation. Ces évolutions sont telles, nous disent Nathalie Eskenazi et Laetitia Gallurt, que les approches autour du consommateur-shopper méritent d’être re-examinées et mises au gout du jour.

Pour consulter nos précédents dossiers :
- Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ?
- Que penser des études marketing online ?
- Ce que les décideurs attendent des études marketing
- Mais comment naissent les "vraies" innovations ?
- Satisfaction Client : des études pour quoi faire ?
- Ce que les annonceurs attendent des instituts d'études
- Comment écoutera-t-on le consommateur dans dix ans ?
- Et si les études marketing étaient une arme anti-crise ?
- Les sciences peuvent elles encore faire progresser le marketing ?
- Ces "petites" études marketing si éclairantes
- Consommateurs : une impossible fidélité ?
- Comment réussir ses segmentations de marché ?
- Baromètre 2012 des études de marché
- Comment réussir son marketing auprès des enfants ?