Le baromètre 2017
Etudes et Intelligence Marketing

Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ? (volet 2)

A l'évidence, le sujet de la marque est un des plus passionnants qui soit. A la fois parce qu'il est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande. Et parce que c'est un sujet à la fois simple et complexe. Simple parce que le bon sens en la matière est sans doute essentiel. Et complexe puisque c'est souvent un casse-tête y compris pour les plus grands esprits, quand ce n'est pas un terrain de bataille pour les sensibilités et les egos...

Quelles sont donc les clés de l'efficacité de la marque aujourd'hui ? Les régles ont-elles changé, et si oui en quoi ? Et qu'est-ce-que cela nous dit sur les études et les démarches les plus pertinentes ?

Voici donc sur ce thème les nouveaux "inputs" avec les interviews de Danielle Rapoport (DRC), Michael Bendavid (Strategic Research), Georges Lewi (Expert indépendant), et le point de vue de la rédaction.



Georges Lewi

Expert indépendant,
Branding et storytelling
La mythologie au secours de la différenciation

La mythologie au secours de la différenciation

Et si le détour par la mythologie et les grands archétypes universels était la meilleure façon pour les marques de se remettre sur le chemin de l’efficacité ? Dans un contexte où la différenciation fait tant défaut, voici l’hypothèse et la conviction que nous propose Georges Lewi, un des experts les plus réputés du branding, et qui se fait ici l’avocat d’un storytelling puisant aux meilleures sources !

Michael Bendavid

Directeur général
Quand les fondations sont bonnes...

Quand les fondations sont bonnes...

La puissance, la dynamique, l’equity, l’appropriation d’un territoire, … Voici les notions qu’évoque ici Michael Bendavid, directeur général de Strategic Research dans ce questionnement sur l’efficacité et la force des marques. Avec une invitation à mettre au cœur de ces réflexions la question du positionnement et de la différenciation, qui est bien l’enjeu n°1 pour les marques.

De l'art de la différenciation...et du mentir vrai !

Sur cette grande question, voici donc 6 points de vue, 6 sensibilités, qui expriment naturellement des différences, mais aussi un consensus assez net sur l'essentiel. La convergence est frappante sur la vision du contexte et des changements les plus importants intervenus depuis une quinzaine d'années et dont les marques doivent tenir compte. La ou plutôt les crises, qui affectent le pouvoir d'achat réel ou perçu des consommateurs (certes de façon inégale) et tendent à durcir l'arbitrage qu'ils font de leurs dépenses. Et qui contribuent à une plus grande maturité de ceux-ci, dans un contexte général de méfiance vis-à-vis des institutions et des autorités.

Les consommateurs d'aujourd'hui font tous plus ou moins partie de cette "génération publicité", et sont infiniment plus aptes que ceux d'hier à décoder les messages, les intentions (...)

Danielle Rapoport

Directrice-fondatrice
La marque comme puissance bienveillante

La marque comme puissance bienveillante

Désirabilité, cohérence, crédibilité, accessibilité : ce sont en substance les attributs majeurs d’une marque efficace dans un contexte d’une relation avec les consommateurs qui s’est considérablement modifiée sur ces dix ou quinze dernières années. C’est la vision que nous livre ici Danielle Rapoport, avec cette conviction que les marques devraient mieux conjuguer puissance et bienveillance.

Pour consulter nos précédents dossiers :
- Qu'est-ce qu'une marque efficace en 2011 ?
- Que penser des études marketing online ?
- Ce que les décideurs attendent des études marketing
- Mais comment naissent les "vraies" innovations ?
- Satisfaction Client : des études pour quoi faire ?
- Ce que les annonceurs attendent des instituts d'études
- Comment écoutera-t-on le consommateur dans dix ans ?
- Et si les études marketing étaient une arme anti-crise ?
- Les sciences peuvent elles encore faire progresser le marketing ?
- Ces "petites" études marketing si éclairantes
- Consommateurs : une impossible fidélité ?
- Comment réussir ses segmentations de marché ?
- Baromètre 2012 des études de marché
- Comment réussir son marketing auprès des enfants ?