Le baromètre 2019
MRNews-Callson

Vu, Lu & Entendu

« 2020 sera l’année aux 2 Printemps ! » - Interview de Stéphanie Perrin, organisatrice du Printemps des Etudes

16 juin 2020

Si la crise déclenchée par la pandémie Covid-19 affecte la quasi-totalité des secteurs de l’économie, elle est littéralement dévastatrice pour certains comme l’évènementiel. Le grand rendez-vous annuel des professionnels du Market Research qu’est le Printemps des Études n’a bien sûr pas échappé à cette tourmente, avec l’impossibilité de maintenir l’édition 2020 à sa date initialement programmée, en avril. Qu’à cela ne tienne pour son organisatrice, Stéphanie Perrin, qui a pris une double initiative. Celle de créer un nouvel évènement 100% digital, SpringBox Event, qui se tiendra les 23, 24 et 25 juin, et de reporter la session « physique » du Printemps au mois d’octobre. Elle répond aux questions de MRNews.

MRNews : La crise déclenchée par la pandémie Covid-19 a un impact violent pour beaucoup de domaines d’activité… Mais pour un univers comme celui de l’évènementiel, c’est bien sûr un véritable tsunami ! Comment avez-vous vécu ces dernières semaines ?

Stéphanie Perrin : Comme beaucoup, nous l’avons vécu en passant par différentes phases. L’évènementiel est effectivement un secteur qui a été dévasté par cette crise, et en particulier par cette séquence incroyable du confinement. Mais notre contexte est particulier, avec un « avant confinement » déjà , éprouvant… Il y a eu toute cette période où nous ne savions pas s’il était possible de maintenir l’édition en avril, comme prévu, jusqu’à ce que tombe l’interdiction du rassemblement, pour des raisons sanitaires évidentes. Nous avons donc ressenti à la fois de la sidération, un peu comme tout le monde, beaucoup de frustration, puisque tout était prêt, et que nous avions bâti avec les acteurs clés de la profession un programme qui nous paraissait à la fois intéressant et pertinent. Et une forme de dessaisissement de ce que nous aimons : faire en sorte que les gens se rencontrent…. Mais — et cela vaut pour beaucoup de structures —, la volonté d’agir ne nous a néanmoins jamais quittés…

Cette volonté d’agir se traduit par une initiative forte, celle de la création d’un nouvel évènement 100% digital, SpringBox Event, qui va se dérouler dans quelques jours...

En effet. En réalité, nous avons pris une double initiative. Celle de reporter l’édition physique du Printemps des Études à fin octobre, les 22 et 23 octobre plus précisément. Nous avons cru un premier temps pouvoir organiser la session en juin, mais cela ne s’est pas avéré possible du fait de la situation sanitaire. Nous avons donc commencé à travailler sur la piste d’un évènement purement digital. Cela n’a pas été si simple d’avoir des réponses techniques rapides et des devis dans le contexte que nous avons vécu. Mais nous y sommes parvenus ; et à mi-mai, nous avons pu l’annoncer à la communauté des études qui, et je m’en réjouis, a eu une réaction très favorable. Parce que c’est une occasion importante pour se rencontrer, pour partager des idées ; mais aussi un signe fort sur la combativité de la profession et sa capacité à s’adapter. Nous avons bien sûr beaucoup échangé avec les instituts et les agences, mais également avec les annonceurs, sur la façon dont ils vivaient cette crise au sein de leur entreprise. Résultat, 2020 va décidément être une année complètement folle, avec deux Printemps au lieu d’un ! Et non pas en avril, mais en juin et en octobre. Qui a dit qu’il n’y avait plus de saisons ? (rires)

Quelle est l’idée clé de ce Spring Box Event ? Quel est le parti-pris « éditorial » ? 

SpringBox Event, cela va être du contenu, du contenu, et encore du contenu ! Avec plus de 150 intervenants et pas loin de 95 webinaires concentrés sur 3 jours. La thématique générale est d’apporter des réponses aussi pertinentes que possible à cette grande question que nous nous posons tous, celle de savoir comment s’adapter à ce que nous nommons « le monde d’après », mais qui est d’ores et déjà le monde d’aujourd’hui, et même le « New Normal » pour reprendre l’expression des Anglo-Saxons ! Il est impératif de s’adapter à la fois aux « nouveaux » consommateurs et citoyens qui procèdent de cette crise, et aussi aux nouvelles façons de les étudier, de les comprendre, et d’anticiper leurs comportements. C’est la logique des 3 A que nous associons à cet évènement, Adapter les outils et les modes de travail, pour mieux Aviser les entreprises et leurs dirigeants et faciliter ainsi les capacités d’Anticipation des acteurs de l‘économie et de la société.

La crise modifie ou bouleverse même les pratiques des individus et des entreprises, nous le voyons tous au quotidien. L’idée, c’est aussi d’appréhender ce qui a des chances de perdurer ?

Absolument ! Dans notre métier, c’est par exemple l’expérience de l’écoute des réseaux sociaux. Pour les restaurateurs, ce sont de nouveaux services de plats à emporter. On peut trouver des milliers d’illustrations. Que va-t-il rester de cela ? C’est cette question qui est notre fil rouge et va animer l’ensemble des webinaires qui se dérouleront au cours de ces trois jours, y compris celui de MRNews avec la restitution de l’étude que vous menez auprès des responsables du Market Research côté annonceurs. C’est une évidence, mais il est toujours bon de la rappeler : cette transition que nous sommes en train de vivre est un moment clé pour le monde des études pour faire valoir ses forces, avec les benchmarks qui permettent de prendre du recul, sa capacité à saisir les tendances et à mettre en lien tous les signaux faibles. 

Point important pour ce qui est du contenu, l’équipe française d’Esomar nous a proposé d’accueillir son Summer Event dans cette session de juin. Ce que nous avons accepté avec plaisir, avec une série de 4 webinaires qui se dérouleront donc le jeudi 25 après-midi.

Comment cet évènement va-t-il s’articuler avec l’édition physique du Printemps ?

Le Spring Box Event va apporter une première série d’éclairages conséquents sur ces enjeux. Dans le cadre du Printemps, certains instituts reviendront sur ce qu’ils nous auront présenté en juin pour aller plus loin et compléter si besoin. Il y aura donc un travail de redéfinition,ou plus exactement d’adaptation du contenu, pour cette session d’octobre. Mais, en tout état de cause, nous allons maintenir nos rendez-vous clés, avec les témoignages des annonceurs, ainsi que les deux conférences prévues sur l’Afrique notamment.

En mode pratico-pratique, je suis responsable de la Connaissance Client chez un annonceur. Que dois-je faire pour assister aux webinaires ?

Tout se passe sur trois jours, les 23, 24 et 25 juin, entre 8h30 et 17h45. La toute première étape consiste donc à se rendre sur le nouveau site que nous avons créé spécialement pour l’évènement Spring Box Event. C’est là qu’il vous est possible de consulter l’intégralité du programme, de demander votre accréditation et de vous préinscrire aux webinaires. Sachant que, comme dans le cadre du Printemps, votre participation doit être validée par les intervenants. Et vous recevez ensuite tous les mails nécessaires pour intégrer le webinaire dans votre agenda, avec le reminder qui va bien ainsi que le lien pour y assister. Bien évidemment, il n’y a pas d’application spécifique à télécharger, un ordinateur suffit avec un navigateur et une liaison internet correcte ; le minimum vital en somme dans le monde d’aujourd’hui !


 POUR ACTION 

Commenter 

Découvrir le programme et s'inscrire à Spring Box Event

• Echanger avec l'interlocuteur : @ Stéphanie Perrin

• Partager sur Twitter ou LinkedIn

Linkedin

 • Découvrir les précédents Vu-Lu-Entendu

• Vous tenir régulièrement informé(e) de l'actualité sur Market Research News