Le baromètre 2018
Etudes et Intelligence Marketing

Vu, Lu & Entendu

Et si la fidélité des consommateurs était un mythe ?

27 août 2012

Dans la sphère du marketing et de la gestion du capital-client, l'idée que les clients sont de plus en plus infidèles aux marques fait sans doute partie des opinions les plus communément admises.

Et si cela n'était qu'un mythe, une idée reçue dont il serait bon de se défaire une fois pour toute ? Telle est en substance le propos développé dans Le Monde par Lars Meyer-Waarden, professeur au Centre de recherche en management de Toulouse, en s'appuyant sur une étude internationale portant sur une trentaine de catégories de produits et sur quinze à quarante ans d'historiques d'achat (…)


" C'est une rengaine que l'on entend souvent en ces temps de crise, un rappel de l'époque heureuse où la fidélité était acquise, où les clients, une fois séduits, étaient engagés pour longtemps, attachés à des marques familières, à des enseignes bien connues : Peugeot, Lustucru, La Redoute... Les acheteurs d'aujourd'hui, eux, auraient perdu toute constance.

Appâtés par les promotions, les offres en ligne, tentés par le hard discount, leurs budgets sont serrés et ils disposent désormais d'outils perfectionnés pour optimiser leurs choix : comparateurs de prix, tests et autres avis d'internautes. Rien ne semble les retenir.

Et pourtant, cette nostalgie d'un âge d'or n'est qu'illusion". (...)

La suite sur lemonde.fr : cliquer ici

> REAGIR - PARTAGER