Le baromètre 2019
MRNews-Callson

Vu, Lu & Entendu

Le palmarès des publicités 2012, et les clés de lecture d'Ipsos

17 avr. 2013

Quels ont été les publicités les plus appréciées par le public français ? Et quelles tendances révèle ce palmarès quant aux attentes clés des français ?

Ipsos a dévoilé les réponses à ces questions il y a quelques jours à l'occasion de la présentation de son palmarès des publicités TV, affichages et des communications digitales de l'année écoulée. Ce palmarès n'est pas le fait des "professionnels de la profession" mais celui du public, établi sur la base des scores utilisés par l'institut dans le cadre de ses tests publicitaires, qui combinent les mesures d'impact (visibilité-attribution) et d'agrément.

Vous pouvez visualiser les résultats de ce palmarès dans la vidéo qui apparait ci-dessous, avec donc  :

- Guerlain, EDF et Samsung sur le podium des publicités TV (1),
- Evian, Kenzo et Mc Donald's pour l'affichage (2)
- CIC et Cartier pour les prix associés à la communication digitale (3)

PalmaPub 2013 - Résultats from Ipsos-France on Vimeo.


Au-delà de ces scores, 3 grandes tendances ont été mis en avant par Rémy Oudghiri et Sylvie Gassmann

Tendance 1 : le besoin (encore et toujours) de rêver


« Plus ils avancent dans un contexte d’incertitude, plus les Français ressentent le besoin de rêver, d’être surpris, étonné, en gros de sortir de leur quotidien » relève le tandem des experts d'Ipsos, qui souligne que ce désir fonctionne naturellement à plein pour l'univers du luxe ou des marques premium, sans se limiter néanmoins à celles-ci. Il est aussi intéressant de relever que ce désir d'évasion s'accompagne d'un engouement important pour les valeurs associés au luxe : l'innovation et la créativité certes, mais aussi le patrimoine, la tradition, le savoir-faire intemporel, autant d'éléments propres à rassurer le public.

Tendance 2 : la génération Doudoune, ou comment se contenter du quotidien en situation de crise


L'investissement du champ de la vie quotidienne fait également partie des tendances marquantes pour Rémy Oudghiri et Sylvie Gassmann, plusieurs marques parvenant à démontrer avec force humour que le quotidien peut aussi être drôle et léger. Entre un passé douloureux et le futur incertain, c'est ici est maintenant que cela se passe pour beaucoup, avec tout le bénéfice de réconfort, de solidarité et de convivialité que représentent la famille bien sûr, la valeur refuge par excellence dans un monde perçu comme hyper agressif, mais aussi les amis, ceux de la "vraie vie" comme ceux des réseaux virtuels.

Tendance 3 : le "Pop-Premium" avec la recherche de solutions accessibles

Comment continuer à consommer des produits "plaisir" à des prix accessibles. Tel est bien la très forte demande associée à cette tendance sur laquelle "surfent" avec efficacité un certain nombre de marques de type Mass Market, qui investissent des territoires inhabituelles pour elles, en proposant de l'expérience Premium à des prix abordables, en reprenant les codes traditionnels des produits de qualité, voire de l'univers du luxe. C'est ce qu'Ipsos le "Pop Premium", qui fait monter en gamme le "populaire" et sait le faire savoir.

Nota :
(1) Pour les communications TV, la notion d'impact retenu par l'institut correspond au pourcentage d’interviewés racontant précisément le film en citant au moins un élément exclusif de la campagne testée (score dit "spécifique")
(2) Pour l'affichage, la notion d'impact correspond au score d'attribution (pourcentage de personnes attribuant la communication à la bonne marque, alors que le logo de la marque a été masqué)


 POUR ACTION 

Commenter 

• Partager sur LinkedIn