Le baromètre 2017
Etudes et Intelligence Marketing

3 article(s)

par page

Par ordre croissant

Vu, Lu & Entendu

  1. La représentativité d’hier est-elle en phase avec la représentativité nécessaire aujourd’hui ? Le point de vue de Bruno Colin

    2 févr. 2016

    La représentativité fait partie de ces enjeux à la fois fondamentaux pour les études marketing – puisque très directement associés à la question de la valeur ajoutée de celles-ci - mais dont les schémas sont remis en cause par l’évolution de nos écosystèmes d’information et d’interaction, digital oblige. Comment faut-il donc repenser cette notion de représentativité, en intégrant la nouvelle donne de notre environnement tout en ayant le parti-pris de rigueur inhérente à la pratique des études ?  

    En complément de notre dossier sur ce thème, voici le point de vue que nous propose Bruno Colin, avec le prisme de l’expérience et du pragmatisme qui est le sien.

    Méthodologie / Point(s) de vue /
  2. Quelles analyses statistiques pour quoi faire ? - Le point de vue de Renaud Rouffiac (Harris Interactive)

    11 déc. 2017

    Cela fait partie des petits paradoxes de l’univers des études marketing que de souvent sous-exploiter les ressources qui sont les siennes. C’est à l’évidence le cas s’agissant des analyses statistiques, beaucoup de professionnels se contentant d’utiliser les outils des plus basiques alors que des éclairages bien plus puissants pourraient être apportés avec des approches un peu plus sophistiquées…. Mais encore faut-il avoir une vision claire du bon usage des différents types d’analyses ou, pour renverser la perspective, de savoir lesquelles privilégier en fonction des grandes problématiques classiques des études.

    C’est ce « mode d’emploi » que nous propose Renaud Rouffiac, directeur de clientèle chez Harris Interactive.

    Méthodologie / Les 10 articles récents les + lus / Point(s) de vue /
  3. La représentativité des études : un enjeu d’actualité ou un combat d’arrière garde ? Le point de vue d’Hervé Tranger et Thierry Vallaud (BVA)

    18 déc. 2015

    A l’heure où les Big Data deviennent chaque jour un peu plus présents dans la démarche de construction de l’intelligence marketing, faut-il revoir la copie quant à l’importance de la représentativité des études ? Et si oui selon quel cheminement intellectuel pour atteindre l’opérationnalité maximale du marketing sans tomber pour autant dans l’aveuglement ?

    En complément de notre dossier du mois sur ce thème, voici le point de vue que nous proposent Hervé Tranger et Thierry Vallaud, respectivement directeur Méthode et Process et directeur du Département Data Sciences du groupe BVA

    Méthodologie / Point(s) de vue /

3 article(s)

par page

Par ordre croissant